Carnet de route

Kirghizstan, la guerre des moutons !

Nous vous avions quittés à Yushu, en Chine, dernière ville de notre traversée tibétaine. Nous sommes bien loin maintenant puisqu’après notre fin de traversée de la Chine en train, nous sommes passés très brièvement par le Kazakhstan avant de rejoindre le Kirghizstan où nous nous trouvons depuis déjà 3 semaines 1/2. Retour en mots et en images !

DSCF9452-2 (Copier)

Pour sortir de Chine, nous avions choisi l’option train, plus confortable pour un si long trajet. Les vélos ne pouvant voyager avec nous, il a fallu les faire embarquer dans un autre train, qui partait 2 jours plus tôt et arrivait 5 jours après ! Après une longue incompréhension mutuelle avec les agents de la gare qui s’entêtaient à nous faire compléter un document incompréhensif puisqu’écrit en chinois…nous avons laissé nos vélos, seuls, sur ce quai de gare, sans aucun étiquetage pouvant nous permettre d’avoir la certitude de leur future destination…

A Urumqi, nous nous sommes installés quelques jours dans une sympathique guesthouse. Après ces dernières semaines à 4000m, nous voilà à 1000m, l’air est plus chaud, nous quittons bonnets et polaires pour nous balader dans cette ville si différente des autres villes chinoises. Peuplée de chinois Ouïgours….les influences de l’Asie centrale sont fortes. Mosquées, pains plats… On entre en douceur dans une ambiance plus orientale qu’asiatique et on voit même des Hans danser avec des Ouïgours…A vrai dire, malgré les airs entrainants de la musique Ouïgoure, l’ambiance de la ville est très très militarisée…

DSCF9269

Après 4 jours très tranquilles à se gaver de pains aux herbes en regardant les joueurs de cartes et d’échecs au parc du peuple…on file à la gare pour nos vélos. Un peu d’appréhension car nous sommes le 30 mars et notre visa se termine le lendemain, Si nous ne les récupérons pas, nous dépasserons le terme de notre visa et l’amende dans ce cas-là, est très élevée ! Quelques formalités mais rapidement nous voilà réunis tous les 4 ! Ouf, nous passerons la frontière pile le dernier jour de notre visa via un bus-couchettes ou un bus-lit pourrait-on dire !

DSCF9241

DSCF9270

Nous arriverons à Almaty en pleine nuit et rejoindrons notre guesthouse à 3h du matin après 1h30 à pédaler sous la pluie, entre énormes avenues et panneaux en cyrillique !

Nous ne nous attarderons pas trop dans cette (trop) grande ville, si ce n’est pour manger du fromage et boire du vin, puisque nous avons davantage en tête de rejoindre le Kirghizstan, dont la frontière se trouve à seulement 250km.

Il nous faudra ainsi 3 jours depuis Almaty pour rejoindre la capitale Kirghize, Bichkek, située à seulement une trentaine de kilomètres après la frontière avec un dernier bivouac kazakh ou l’on profitera d’un coucher de soleil sur les collines verdoyantes.

DSCF9283-2 (Copier)

Séchage de tente !

DSCF9314-2 (Copier)

DSCF9319-2 (Copier)

Nous y sommes accueillis par Angie et Nathan, un couple canadien-bulgare de la communauté des Warmshowers. Ils cohabitent avec un camerounais-kazakh joueur de foot professionnel au Kazakhstan ainsi qu’un franco-basque qui enseigne à Bichkek… Nous rencontrons également un couple de polonais qui a installé son camion dans l’allée de la maison, ainsi qu’un couple de cyclos canadiens. Comment tout ce monde a atteri ici ? C’est une longue, trop longue histoire…

DSCF9360 (Copier)

DSCF9377 (Copier)

C’est ici que nous allons passer les 10 prochains jours afin d’effectuer les formalités nécessaires pour l’obtention de nos visas Ouzbek et Tadjik. Les journées passent à une vitesse folle entre le café commun du matin, les discussions avec les uns ou les autres, un tour chez le coiffeur, les réparations des vélos, les repas en commun et les fins de soirée autour d’une bière.

Avec tout ce monde à la maison, les conseils, les idées de route ne manquent pas. Le Kirghizstan éveille en nous le gout de l’aventure et il faut le dire, le pays a du potentiel ! On se voit déjà traverser des landes enneigées, finir nos nuits dans des yourtes après avoir découpé un mouton et troqué les vélos contre des chevaux !

Mais nous avons dû cette fois ci écouter la voie de la raison et suivre la voie la plus rapide pour rallier Osh, la seconde plus grande ville du pays qui se trouve tout au de sud d’où on compte poursuivre vers l’Afghanistan, euh pardon le Tadjikistan. Nous avons refoulé nos envies de connaitre les pistes kirghizes pour ménager les vélos et pour mieux profiter de celles du massif du Pamir au Tadjikistan.

Une fois nos visas récupérés, nous quittons Bichkek pour 2 cols. On nous a décrit le premier comme rien d’autre qu’un mur ! Pas moins de 55km de montée pour 2000m de dénivelé positif. On en a eu pour notre compte ! Nos efforts sont récompensés par un superbe emplacement de bivouac, en haut d’une colline, face aux sommets enneigés.

DSCF9388 (Copier)

Aurélie qui fait une petite sieste…dans un endroit très calme !

DSCF9390-2 (Copier)

1er bivouac avant l’attaque du « mur »

DSCF9391-2 (Copier)

DSCF9392-2 (Copier)

DSCF9393 (Copier)

DSCF9395-2 (Copier)

DSCF9396 (Copier)

DSCF9398-2 (Copier)

DSCF9399-2 (Copier)

DSCF9401-2 (Copier)

Conduite Kirghize !

DSCF9405-2 (Copier)

Arrivée au col…

DSCF9406-2 (Copier)

DSCF9410-2 (Copier)

DSCF9415 (Copier)

Bivouac 4 étoiles !

DSCF9418-2 (Copier)

DSCF9428-2 (Copier)

Aurélie sur le départ le lendemain

La différence avec la Chine est prégnante, tant dans l’attitude des locaux qui se montrent moins envahissants que dans l’organisation des villages dont les supérettes ou autre magasins d’outillage sont parfois installés dans des containers recyclés. Enfin, nous découvrons cet univers dont on avait tant entendu parler ! Le sens de l’accueil et la générosité spontanée nous étonne chaque jour un peu plus. Ici, on nous offre une miche de pain, là, c’est le repas entier !

DSCF9553 (Copier)

DSCF9573-2 (Copier)

Dans ce contexte, le bivouac est encore plus facile qu’ailleurs. On voit défiler  les éleveurs conduisant leur troupeau à cheval pour la majorité ou à dos d’âne pour certains. Puis, lorsque l’on s’approche plus près, ils nous lancent tous un « otkuda » qui signifie « d’où viens-tu ? » en russe. Ex-pays de l’URSS, au Kirghizstan comme dans les pays voisins, le russe est parlé plus ou moins couramment à tel point que nous l’entendons davantage que le Kirghiz lui-même…On découvre en même temps l’ambiance post soviétique des gros villages de campagne ; l’animation joyeuse et populaire dans les bazars contraste énormément avec la tristesse que dégagent les murs des bâtiments.

DSCF9556nb (Copier)

Notre guesthouse un peu désaffectée…

DSCF9557nb (Copier)

DSCF9558nb2 (Copier)

DSCF9555 (Copier)

DSCF9598-2

DSCF9625

DSCF9654c

Depuis que Depardieu a acquis la nationalité russe, sa côte de popularité a grimpé en flèche ici. De Funès, Pierre Richard….et Hercule Poirot ne sont pas en reste non plus. Les plus jeunes nous parlent de Zaz ou d’Alizée ! Zaz étant la chanteuse qu’on a le plus entendu du Pérou au Laos et donc jusqu’ici…

Nous croisons de nombreuses roulottes. Certaines sont déjà investies, d’autres attendent encore le retour de leurs propriétaires qui s’y installeront au début de l’été avec leurs troupeaux. Certains, en bord de route, vendent du lait de jument fermenté…on ne s’y est pas encore risqué.

DSCF9432-2 (Copier)

Épicerie sur le bord de la route

DSCF9437-2 (Copier)

DSCF9439-2 (Copier)

DSCF9441-2 (Copier)

DSCF9442-2 (Copier)

DSCF9445-2 (Copier)

Un café ! En fait, c’est facile le russe !

DSCF9447 (Copier)

Alors que nous cherchons un paravent naturel pour pouvoir déjeuner, nous trouvons un énorme camion aménagé par un couple suisse pour leur voyage familial…Drôle de rencontre dans la pampa Kirghize !

DSCF9456-2 (Copier)

DSCF9463-2 (Copier)

Après la pause suisse, on attaque un second col…

DSCF9465-2 (Copier)

DSCF9477-2 (Copier)

DSCF9480-2 (Copier)

DSCF9481-3 (Copier)

En pleine montée, Aurélie reste insatiable ! 

DSCF9483-2 (Copier)

Second col…

DSCF9484-2 (Copier)

DSCF9507-2 (Copier)

DSCF9509-2 (Copier)

Un soir nous nous dégotons encore une jolie colline en hauteur (il faut monter les vélos mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour profiter de ce genre d’endroit).  Le soleil est bien chaud, Yann « adore » la mécanique alors il jette un œil aux vélos… Aurélie recoud quelques vêtements, une fleur au coin de l’oreille….le calme seulement légèrement perturbé par les bêlements des moutons….C’est la famille Ingalls dans la petite maison dans la prairie…

DSCF9515-2 (Copier)

Mais, cette douce paisibilité va être brutalement interrompue. Avant la tombée de la nuit, le vent commence à se lever. De fortes bourrasques nous poussent à nous protéger sous la tente. Mais celui-ci ne fait que redoubler. Nous voilà l’un dans l’abside, l’autre dans la partie nuit, les mains contre la toile pour essayer tant bien que mal de contrer ces énormes rafales….la tente bouge dans tous les sens. Mise à mal après 20 mois de voyage…nous avons peur qu’elle ne tienne pas le coup, que les derniers arceaux cassent sous l’effet du vent.

Mais, le vent n’était que l’apéritif… Pour plat de résistance nous allons avoir droit au plus gros orage jamais vécu durant ce voyage (et pourtant les orages péruviens sont coriaces)….Des énormes bourrasques, des trombes de pluie, qui vont peu à peu inonder toute la tente…et nous 2, recroquevillés sur nous-mêmes pour éviter de faciliter le travail de la foudre, les mains toujours tendues sur la toile et un Yann dans l’abside trempé comme s’il était dehors… A ce moment on se dit que s’installer sur le point culminant de la colline ce n’était peut-être pas la meilleure idée !

Pour vous mettre dans l’ambiance :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

30 minutes interminables, où chaque éclair qui passe nous rappelle un peu plus qu’on est bien petits face aux éléments…

Une fois l’orage passé, le moment est euphorique, le ciel est auréolé de belles couleurs orangées… Il ne reste plus qu’à écoper la tente…

DSCF9528-2

DSCF9519-2 (Copier)

DSCF9534-2

Alive !

DSCF9538-2 (Copier)

DSCF9543 (Copier)

Léger problème d’arceau !

DSCF9544 (Copier)

DSCF9546 (Copier)

DSCF9549 (Copier)

Vue sur le lac Toktogul

DSCF9551-2 (Copier)

DSCF9559 (Copier)

Une famille Kirghize chaleureuse

DSCF9567 (Copier)

Un pneu mono-clou !

Côté gastronomie, il faut aimer le mouton ! Il est servi sous toutes ses formes (samossas de moutons, brochettes, soupes au gras de mouton…). Nous avons une préférence pour les brochettes, le goulach (mix purée, riz, quinoa, pâtes et un peu de viande), et surtout le classique laghman (nouilles épicées)… A table, le thé est une marque d’hospitalité. Il est servi systématiquement avec un pain en couronne cuit dans un four en terre ovale. C’est surement le meilleur pain que l’on ait eu durant tout le voyage !

DSCF9688

DSCF9348-2 (Copier)

Les derniers jours sont plus ennuyeux, après 2 jours ininterrompus de pluie, nous décidons de faire du stop pour finir les 100 derniers km. On est surpris tant c’est simple ! C’est Tahan, un employé de la poste Khirghize, qui nous prend dans son camion. Il est loquace, souriant et conduit comme un Kirghiz…

DSCF9576

Nous voici à Osh que l’on attendait tant !

DSCF9616bis

Arrivée en musique !

DSCF9623bis2

Osh, 3000 ans d’histoire, une étape importante sur une des anciennes routes de la soie ! Malheureusement, il n’en reste pas grand chose ! L’ambiance de son  important bazar est assez typique de l’Asie centrale. On y trouve de tout et on y mange pour quelques soms. Les stands de la communauté ouzbek (40% de la population) côtoient ceux des kirghizes. Mais, nous, c’est avec un Ouïgour que nous avons rendez-vous ! Alors que nous nous faufilons dans les allées de vêtements et d’outils saupoudrés d’épices orientales, nous faisons la rencontre d’un homme assez âgé, coiffé d’un chapeau peu commun ici. Et pour cause, habitués aux hauts chapeaux kirghizes blancs et noirs, nous remarquons de suite le sien bien différent puisqu’il nous était plus familier d’en trouver à Urumqi, en Chine ! Parlant l’anglais correctement, ils décident de nous servir de guide…Nous faisons ainsi une 3e fois le tour du bazar avec un Omar, jovial et semble-t-il connu de tout le monde ici. La déambulation se terminera autour du partage d’un repas qu’il a tenu à nous offrir !

DSCF9660

Un Omar assez tactile…

DSCF9674

DSCF9682

Chapeau Kirghiz à droite, chapeau Ouïgour à gauche

DSCF9593

DSCF9604

DSCF9587

DSCF9590

DSCF9677

DSCF9596

DSCF9600

DSCF9659

Du sucre

DSCF9665

DSCF9679

DSCF9612nb

DSCF9681

Dans 2 jours, nous reprendrons la route, en direction du Tadjikistan, qui n’est plus qu’à 200km, pour atteindre le Pamir, cette chaîne de montagne à cheval entre le Tadjikistan, la Chine, le Kirghizistan et l’Afghanistan dont nous longerons la frontière. La Pamir Highway compte parmi les plus belles route d’Asie centrale…On vous racontera tout ça le mois prochain…                            Le mois des 20 000km…!

cartepamir

DSCF9569-2 (Copier)

9 comments

  1. Chauvin

    on

    Reply

    Comme toujours, ça fait rêver !!!!
    A bientôt les amis !

  2. Bernie

    on

    Reply

    Bravo les courageux….ce pain a l air bon en effet. Et encore un pays peu connu qu on découvre grâce à vous. A bientôt pour fêter les 20000kms!

  3. Marie-Noelle

    on

    Reply

    Splendide !! Paysages grandioses et magnifiques !
    Reportage de toute beauté qui nous permet de découvrir ces peuples inconnus pour nous…Vous nous faites rêver ….au chaud dans nos pantoufles!
    Par contre, l’épisode de l’orage…pas sécurisant !!
    Bonne continuation et soyez prudents!
    Gros bisous à tous les 2!

  4. Emeline

    on

    Reply

    Au vu de ce long article et de ces belles photos, vous m’avez donné envie d’aller découvrir tous ces pays en « an » !!
    Vos bivouacs avec vue sur les montagnes sont magnifiques, les couleurs éclatantes!!
    La nourriture et le pain ont l’air bien bons!
    J’ai frémis en regardant votre video de l’orage alors je n’ose imaginer ce que vous avez vécu, heureusement tout s’est bien fini!!
    Bon coups de pédales pour gravir les montagnes et soyez prudents!
    Gros bisous

  5. Françoise

    on

    Reply

    Salut les jeunes,

    J’ai pris du retard sur votre parcours mais j’arrive toujours à vous rattraper !!
    Félicitations, je reste admirative de vos coups de pédale par tous les temps.
    Bisous et bonne continuation.

  6. AnneSo

    on

    Reply

    Salut les Cousins,
    Toujours un régal vos phots et vos commentaires!
    Continuez vos coups de pédale, l’apéro en famille se rapproche.
    bise

  7. Audrey & Sam

    on

    Reply

    Salut les copains !

    Super cet article sur le Kirghizistan 🙂
    Vous nous faites découvrir un bien joli pays avec sa population accueillante, son bon pain (tu devais être contente Aurélie !!!) et ses paysages magnifiques (on a adoré la photo du lac Toktogul).
    Bonne suite d’aventure … Attention aux clous, aux orages et autres obstacles sur la route … 😉

    La bise

  8. Élisabeth & Gérard

    on

    Reply

    Bonjour à tous deux.
    Nous suivons toujours votre périple avec intérêt : cette fois-ci, vous avez affronté une sacrée tempête et fait preuve de maîtrise pour la surmonter.
    Vos rencontres sont toujours surprenantes et extraordinaires.
    Désormais, nous saurons reconnaître les chapeaux kirghizes si nous en croisons ici.
    Bises de nous deux et rendez-vous au prochain blog.
    E & G

  9. Camille fabre

    on

    Reply

    Salut !!! C’est Camille de murghab !! Je ne sais pas si vous avez recu mon mail je crois que j’avais un soucis dans vos adresse. En tout la mienne c’est camillefabre38@yahoo.fr
    C’est bien parce que ça m’a fait regarder votre blog qui est carrément canon
    De mon cote tout va bien, en touriste avec ma petite soeur.
    Bises de kochgor !!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *