Carnet de route

Le tour des Balkans !

Nous avons quitté Istanbul le 18 juin. Voici un mois à vélo d’Istanbul à Dubrovnik via la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro !

Les quelques jours de vélo entre Istanbul et la frontière Bulgare ne resteront pas dans les annales. Il fait chaud et le paysage pourrait aussi bien appartenir à la France qu’à l’Espagne qu’on y verrait aucune différence : des champs de blé et de tournesols à perte de vue. Seule la rencontre avec Edine qui aura la gentillesse de nous héberger dans la dernière ville turque nous laissera un bon souvenir. Il nous accueille dans son appartement où il vit avec son frère. Une soirée agréable dans une atmosphère familiale. 

DSCF1118-2

Aurélie dans le Parc National Uvac en Serbie

DSCF0990

Edine, un chouette gars !

Nous choisissons un itinéraire plat pour traverser rapidement la Bulgarie. C’est un peu ennuyant mais au moins nous allons vite. Nous prenons le temps de visiter Ploviv qui fait partie des plus anciennes villes d’Europe encore peuplée. Son vieux quartier nous plait vraiment. Carrefour important de l’empire romain, on peut encore y voir des représentations dans le théâtre antique.

DSCF1001

DSCF1002

Les vieilles rues de Ploviv

DSCF1003

DSCF1004 DSCF1005

Au terme d’une journée endiablée de 167km, nous arrivons à Sofia, la capitale Bulgare.

Sofia est assez sympathique, tout en angle droit ! Nous en faisons rapidement le tour. Pour changer des visites des mosquées, nous visitons cette fois-ci la synagogue de la ville.

DSCF1007

Un monument public de Sofia

DSCF1011

L’intérieur de la synagogue

DSCF1012

DSCF1015

DSCF1021

DSCF1023

DSCF1026

DSCF1036

Mariage à la cathédrale

DSCF1038

DSCF1043

DSCF1045

DSCF1049

Apéro Cyclo !

DSCF1050

Le retour en Europe n’est pas synonyme de grande aventure mais plutôt de vacances ! On retrouve des repères, les supermarchés pour faire les courses et les terrasses de café comme de parfaits touristes que nous sommes. La Serbie est un peu plus vallonnée sur son versant sud quand nous approchons des Alpes Dinariques pour rejoindre le Monténégro.

DSCF1052

DSCF1055

DSCF1059

DSCF1091

DSCF1099

DSCF1071

Un endroit calme…pour pique-niquer

DSCF1077

DSCF1105-2

DSCF1106

Des franboises de partout

DSCF1113

Juste avant la frontière avec le Montenegro, nous faisons un crochet pour bivouaquer dans le Parc National UVA. En fin de journée, nous marchons jusqu’à un point de vue pour aller voir les méandres de la rivière…Depuis notre départ d’Istanbul, c’est un des plus beaux panoramas que l’on voit.

DSCF1116

On retrouve la piste !

DSCF1123

DSCF1128

DSCF1137

DSCF1139

Les méandres de l’Uvac

DSCF1151

DSCF1161

DSCF1162-2

DSCF1166

DSCF1172

Un monastère sur la route

DSCF1174

DSCF1183

Enfin, nous entrons au Monténégro ! Un pays tout en relief que nous avions hâte de découvrir. Première surprise, on paie en euro ! C’est un peu anodin, mais ça faisait 23 mois qu’on en avait pas vu ! On a même quelques difficultés d’adaptation avec les prix le premier jour, aucune conversion n’est nécessaire! Le pays est un peu moins bon marché que la Serbie mais ça reste raisonnable.

DSCF1184

DSCF1201

Les gorges de Tara

DSCF1208

DSCF1209

DSCF1215

 

DSCF1227

Un orage bleu !

DSCF1231

Zabljak est le point d’entrée du Parc National du Durmitor. C’est une petite ville d’altitude agréable où on fait de la rando, du canyonisme l’été et du ski l’hiver. Aurélie nous trouve une chambre dans un chalet en bois, que demander de plus ! Le lendemain, on part pour le Bobotov kuk, le plus haut sommet du massif. Belle rando, on s’éclate !

DSCF1236-2

Zabljak en contre-bas

DSCF1239

Vélos sous protection !

DSCF1244

Le massif du Durmitor

DSCF1249

DSCF1255

DSCF1265

DSCF1268-2

DSCF1270

DSCF1276

DSCF1278

DSCF1280

DSCF1283

DSCF1284-2

DSCF1288

DSCF1291

Le Monténégro est assez petit mais vraiment varié. Nous arrivons rapidement près de la côte adriatique. Encore à 1000m d’altitude, nous dominons la belle ville de Kotor. Un peu plus petite que Dubrovnik, sa voisine croate. La ville lui ressemble sur certains points et n’en est pas moins belle. Nous apprécions surtout ses terrasses de café d’où nous pouvons critiquer l’exemple type du tourisme de masse : les croisières. Kotor, comme beaucoup d’autres villes de l’adriatique est sur la route de ces mastodontes en ferraille. Et vraiment, c’est tout un spectacle de voir arriver cette clientèle en ville. Ce que nous apprécions aussi ici, ce sont les petits villages en pierre situés de l’autre côté de la baie. Il est vraiment agréable de rouler à vélo le long d’une eau turquoise qui n’attend que nous, avec les montagnes en toile de fond.

DSCF1295

DSCF1305

DSCF1308

Une petite baignade sur la route

DSCF1319

Kotor !!!

DSCF1325

DSCF1419

DSCF1387

DSCF1389

DSCF1366

DSCF1418

DSCF1425

DSCF1431

DSCF1441

DSCF1380

DSCF1327-2

Notre première soirée au camping est mémorable. Le verre de vin n’est pas cher et notre envie de faire la fête est trop grande…On fête beaucoup de choses en même temps, ce soir-là ! On rit encore d’entendre la jeune serveuse, nous dire « vous êtes surs? » à chaque fois qu’on redemandait un verre supplémentaire…et encore plus de la fin de la nuit où la tente fut repeinte par Aurélie. Bref, c’est les vacances et on  profite de cadre très agréable pour flemmarder quelques jours…

DSCF1399

DSCF1408

Sandwich maison : le Monténégrin

DSCF1357

DSCF1361

DSCF1339

DSCF1446

DSCF1465

DSCF1334

DSCF1457

Plage privée

Nous traversons ici les frontières beaucoup plus facilement qu’en Asie Centrale ! Les changements sont imperceptibles, même la langue est relativement similaire.Seuls les prix grimpent au fur et à mesure. Nous nous en apercevons surtout lorsque nous arrivons en Croatie, à Dubrovnik, où le prix du camping est plus de trois fois supérieurs à celui qu’on payait à Kotor ! Il nous parait invraisemblable de gaspiller autant (40 euros !) pour planter notre tente…nous quittons la ville assez énervés. A une quinzaine de kilomètres, nous trouvons mille fois mieux ! Et avec l’argent économisé, on s’offre des bières !

DSCF1510

Dubrovnik !

DSCF1542

DSCF1554-2

DSCF1569

DSCF1578

DSCF1525

On continue de longer la cote croate jusqu’a Split ou dans quelques jours nous prendrons un ferry pour rejoindre l’Italie.

On se retrouve en Italie, bonnes vacances à tous !!

DSCF1585-2

11 comments

  1. stephane

    on

    Reply

    Un reportage qui sent bon la maison dommage que l’histoire moderne des Balkans soit si terrible
    Nous avons aimé l’épisode du vin croate il faut bien réhabituer vos estomacs car ce ne sont que les prémices des agapes qui vont entourer votre retour
    J -21
    Bonne route
    Bisous

  2. Élisabeth & Gérard

    on

    Reply

    Jusqu’à la fin de votre périple, vous nous aurez gâtés avec vos envois. Merci pour tout ce que vous nous avez fait découvrir.
    Bonne route en Italie.
    On vous dit à très bientôt.
    Bises de nous deux.

  3. Super Relou

    on

    Reply

    Bonne fin de périple à vous ! C’est marrant de voir au fur et à mesure les décors évoluer vers des choses un peu plus familières pour nous.
    Profitez bien ! A très vite.
    Gros bisous
    Elo

  4. Emeline

    on

    Reply

    Magnifique!! Aurélie tu m’a vendu la Croatie et le Monténégro comme destination de vacances et c’est vrai que ça donne envie! pourquoi pas l’an prochain!
    Le vin et le pain c’est top mais avec modération!!

  5. Marie-Noelle

    on

    Reply

    Les paysages nous sont un peu plus familiers ..La Croatie est très belle ( d’excellents souvenirs de vacances..) L’Italie vous attend pour ce dernier mois! on compte les jours!!! On sera à Toulouse le jour J !
    Bonne route et gros bisous à vous 2 !

  6. Maurice

    on

    Reply

    Au fur et à mesure de votre avancement, vous risquez de trouver les rencontres plus fades par rapport à tout ce que vous avez vécu dans ces différents pays du monde. En passant en Italie, vous serez plus familiarisés avec la langue latine. Finies les monnaies des divers pays et les calculs pour ne pas faire trop de change, maintenant bonjour l’euro. En cette période de vacances, vous croiserez de plus en plus de touristes qui n’imagineront pas en vous voyant que vous avez parcouru plus de 22000 km.
    Bonne continuation vers la France. Bisous à tous les 2.

  7. Gier

    on

    Reply

    Nous sommes toujours sur vos traces, vos photos sont magnifiques ainsi que vos récits. Vous touchez presque au but, mais prenez votre temps et profitez jusqu’au bout de cette extraordinaire aventure : la civilisation vous attendra encore un peu…Il nous tarde que vous revoyiez Iris et Eric, vous aurez tellement de récits à échanger.
    Jacques et Elisabeth

  8. Françoise

    on

    Reply

    C’est vrai que ca sent le retour au pays vu les derniers paysages !!
    Profitez bien de vos dernières semaines « au calme » avant les étreintes multiples et chaleureuses de la famille !!!!
    Bonne fin de séjour et à très bientôt maintenant.
    Bisous, bisous.

  9. Audrey & Sam

    on

    Reply

    Enfin j’arrive à vous laisser un commentaire … Mon ordi étant capricieux je ne pouvais plus lire vos articles … J’ai rattrapé mon retard et découvert avec plaisir vos derniers récits & photos ! Toujours de la bonne humeur (attention qd même à la tente Aurélie, il vs reste encore qq nuits à faire dedans !!! lol) et de beaux paysages (effectivement moins exotiques mais qd même fort jolis !).
    Profitez bien des derniers km sous le soleil de l’Italie avant votre grand retour parmi nous 🙂
    Des bises et à très très vite maintenant !!!!!

  10. Emilie Courrege

    on

    Reply

    Toujours autant de rêves et de magie que vous faites très bien partager au travers de vos photos et vos films ! j’attends le retour au pays avec impatience pour fêter ça hein ! j’apporterai des tripoux ! vite vite, pédalez plus viiiiite ! De gros bisoux les voyageurs du monde

  11. Bernadette LAPLACE

    on

    Reply

    j-5 le grand retour. Profitez au maximum du peu de temps qu’il vous reste.
    Vous nous avez fait rêver durant ces 2 années avec vos superbes reportages.
    Bonne fin de séjour et à très bientôt.
    Bisous à tous les 2.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *