Carnet de route

De l’Italie à la France, derniers coups de pédales à l’huile d’olive

Ça y est !!!!! Nous sommes en France !!! C’est en passant la frontière avec l’Italie que nous nous  rendons compte de l’indescriptible chemin parcouru et des souvenirs accumulés. Des flashes qui ont surgi de nos mémoires tout au long de ce premier col alpin qui nous a conduit à Isola tout proche du Parc National du Mercantour. Avant d’aller plus loin, un petit retour sur l’Italie que nous avons rejoint à Ancône dans le but d’atteindre la Toscane, puis Florence ou nous avons retrouvé…

Mélanie et Mathieu !!!Ils nous avaient fait la joie de venir une première fois en Argentine en février 2015 et ont eu vite fait de s’organiser pour venir une seconde fois, cette fois en Italie, dans le but de rouler en Toscane et en Ligurie, C’est-à-dire entre Florence et Gènes, deux splendides régions où il est possible de concilier tourisme et…cyclotourisme !

DSCF1953-2

Firenze

Nous voici donc à Ancône, grande ville portuaire du Sud Est Italien que nous avons atteint depuis Split en Croatie. Nous découvrons d’un œil la ville, l’autre encore endormi après une nuit agitée dans le ferry. Nous nous éloignons assez rapidement de la cote qui ne présente aucun intérêt. A partir de la ville romaine de Fano, qui est fort agréable avec ses vieux murs, nous prenons le pli de nos futures habitudes italiennes…Alors un ristretto ou un macchiato ?

DSCF1618

DSCF1620

Après avoir laissé l’Adriatique derrière nous, nous traversons quelques villages assez typiques pour rejoindre Arezzo et Sienne en Toscane. Deux villes Etrusques (lointains toscans) vraiment magnifiques où nous retournerions avec plaisir et avec plus de temps pour les visiter. A Sienne, nous sommes accueillis par deux formidables Warmshowers, Cathy et Philippe, voyageurs à vélo et amateurs de vins bio ! C’est un euphémisme de dire que Sienne a du succès sur le plan touristique … Mais on comprend pourquoi ! La Piazza del Campo, la place principale de la ville est d’une forme singulière, incurvée comme un amphithéâtre naturel. On peut facilement imaginer la célèbre course de chevaux qui y est organisée deux fois par an. Une course effrénée entre quartiers ou paroisses de la cité.

DSCF1624

DSCF1627-2

Villages toscans

DSCF1640

DSCF1681_HDR

Effet Rétro sur Arezzo

DSCF1684

DSCF1679

DSCF1686_HDR

DSCF1689

DSCF1778-2

Sienne

DSCF1746

DSCF1754

DSCF1724

L’effet coquille Saint-Jacques

DSCF1716

DSCF1714

DSCF1763-2

DSCF1726

DSCF1750

DSCF1720

DSCF1788

Cathy et Philippe

Une journée de vélo nous sépare de Mélanie et Mathieu à Florence. Mais pas n’importe laquelle puisque nous traversons l’âme de la Toscane pour y arriver : la route du Chianti. Qui ne connait pas le Chianti ? Le Chianti est à l’Italie ce que le Bordeaux ou le Bourgogne est à la France ! Du Vin et du plutôt bon ! La route est vallonnée et le paysage de vignes et d’oliviers est assez sympa ! Il est quand même moins facile de bivouaquer dans ces conditions mais on y arrive quand même avec un peu patience.

Arrivés la veille à Florence, nous rejoignons Mélanie et Mathieu à la gare. Il faut le savoir à chaque fois qu’on se retrouve, il y a toujours beaucoup de surprises à la clé ! Bonnes comme désagréables parfois. On n’oubliera pas de sitôt notre mésaventure commune à Mendoza. Et une nouvelle ne tarde pas à venir… Quand nous retrouvons Mathieu, seul, dans le hall d’entrée avec pourtant deux cartons à vélo ?! Mystère, qu’est-il arrivé à Mélanie ? Bon, rien de grave heureusement ! Une roue oubliée lors d’un changement de train et elle a dû faire demi-tour afin de la récupérer…Cela commence bien !! 

Nous visitons la ville des Médicis ensemble comme si nous nous étions quittés hier !

DSCF1964

DSCF1960

DSCF1973

DSCF1933

DSCF1930

DSCF1833

DSCF1837

DSCF1849

DSCF1853

DSCF1859

DSCF1875

L’hyper-réalisme des sculpteurs de l’époque

DSCF1878

DSCF1896

DSCF1900

DSCF1906

DSCF1907

Notre première journée de vélo consiste à atteindre Pise. 90 km pour commencer ! La tour symbole de la ville est assez sobre dans son style. Par un jeu de perspective, on est peut être les seuls à ne pas avoir essayé de la remettre droite ce jour-là et ce qui est sûr c’est que si on avait fait une pyramide humaine avec le monde qu’il y avait, on aurait largement dépassé la hauteur de la tour…Colorée, la ville en elle-même vaut autant le détour…

DSCF1993

DSCF1992

En forme, le Mathieu !

DSCF1990

DSCF2007

DSCF2079

La tour !

DSCF2019

DSCF2026

DSCF2040

DSCF2047

DSCF2004

DSCF2001

Habitués à rouler à deux, c’est assez marrant de se retrouver à quatre quelques jours. Cela nous mène en Ligurie, où nous prenons la direction des Cinq Terres ! Un ensemble de 5 petits villages médiévaux, construits à même la pente ou la falaise, une façade donnant sur la mer une autre sur les terrasses des vignes plantées au-dessus. Inoubliable ! Evidemment, à vélo, ce n’est pas le plus évident, les dénivelés sont assez importants mais on aime bien les défis !

DSCF2087

DSCF2100-3

Notre premier bivouac

DSCF2104

DSCF2116

DSCF2132

DSCF2135

DSCF2137

DSCF2153

Les Cinq Terres : le village de Riomaggiore

DSCF2155

DSCF2157

DSCF2158

DSCF2169

DSCF2175

DSCF2184

DSCF2194

DSCF2220

DSCF2226

DSCF2246

DSCF2250

DSCF2257

DSCF2263

Frangin / Frangine

Gènes arrive très vite. C’est un peu la pagaille pour s’y retrouver. On finit même sur une deux fois deux voies interdite au vélo. Autant en Turquie ou en Amérique du Sud, les cyclistes passent inaperçus bien que le trafic y soit plus dense, autant en Italie on est très vite repéré…C’est ainsi qu’on finit notre tour de la Supra Elevata, tous les quatre, escortés par des motards de la Police qui heureusement ne nous ont pas verbalisé…

Des coups de pouce, on peut dire qu’on en a pas manqué durant ce voyage…Et cela s’est encore vérifié à Gènes ! On ne remerciera jamais assez Cathy, amie et ancienne collègue de Yann à l’hôpital de nous avoir mis en relation avec son frère et sa femme qui nous ont hébergés et fait découvrir la ville. Une rencontre vraiment géniale autour des bonnes choses que compte la culture italienne notamment culinaire !

DSCF2284

Gènes

DSCF2290

DSCF2291

DSCF2293

Magda et Pascal !

C’est ici que, le 8 août, nous nous séparons de Mélanie et Mathieu pour nous retrouver définitivement à Toulouse. Nous prenons de notre côté la route du Piémont Italien,  et eux de l’autoroute méditerranéenne.

Le chronomètre est lancé ! Un col à franchir et nous retrouvons la France ! Un beau challenge que ce col de la Lombarde pour arriver de la meilleure manière qui soit chez nous, par la montagne.

Depuis notre départ, on n’a jamais vraiment ressenti le mal du pays comme on dit ! Mais il faut l’avouer, cela fait quand même quelque chose d’arriver là après deux ans d’absence. On est tout étonnés de comprendre les conversations de tout le monde sans y prêter garde. Encore plus surprenant, le « bonjour » n’est pas « automatique » en haut de ce col partagé par l’Italie et la France mais encore pendant nos premiers jours dans le Mercantour.

On était un peu impatients de voir ce que c’était de circuler en France, de faire du tourisme aussi. D’apprécier ou d’évaluer le degré de politesse et de bienveillance de nos compatriotes au regard de ce qu’on avait traversé. Eh bien, sans être trop exigeants, nous n’avons pas été déçus depuis notre arrivée ! Même les buralistes dans les villes touristiques, semble assez courtois. Malheureusement, il n’y a que les cyclistes qui ne sont pas à la hauteur en comparaison de nos voisins trans-alpins. En Italie, Pantani nous disait tous les jours « bonjour ». Nous traversons le Verdon et le Lubéron pour arriver à temps à Toulouse. Il va s’en dire que nous avons hâte de vous revoir ! C’est une page qui se tourne, il nous semble avoir vécu une vie, une existence entière, en mettant en suspend celle d’avant. Plutôt que de croire à une vie après la mort, on est de ceux qui croient plutôt aux cumuls des mandats (pas politique ceux-là). Multiplier les expériences, les passions, une réponse à la barbarie qui nous entoure.

DSCF1846

10 comments

  1. Christophe

    on

    Reply

    Hâte de vous retrouver !

  2. bernie

    on

    Reply

    je suis la première!!!!!! Bon retour et à très vite pour votre récit autour d’une table et en famille….
    Encore bravo pour votre blog et finalement ça passe vite 2 ans..Bisous

  3. Audrey & Sam

    on

    Reply

    Top ce dernier article (comme d’habitude) et hates de vous revoir samedi !
    La bise les amis

  4. Marie-Noelle

    on

    Reply

    Enfin, ça y est !!! J-2 ..on approche du grand jour !!
    BRAVO pour tout : votre tour du monde (quel exploit !) votre endurance,vos performances sportives, votre blog (génial jusqu’au bout!) et votre sourire permanent malgré les difficultés rencontrées..
    Gros gros bisous à vous 2 !

  5. Maurice

    on

    Reply

    Un petit dernier commentaire avant clôture!
    Superbes images de l’Italie qui donnent envie d’y aller.
    ça y est, ça approche, on entend déjà le bruit des pneus et vos voix. Plus que quelques heures avant d’atteindre la Haute-Garonne et Toulouse avec les vélos du départ.
    Bisous à vous 2 et à samedi.

  6. stephane

    on

    Reply

    Yann ne rentre pas trop tard samedi
    Ta mère va finir par s’inquiéter
    Bisous

  7. Élisabeth & Gérard

    on

    Reply

    Votre blog est toujours aussi super.
    Vous terminez, même, avec quelques réflexions philosophiques.
    A très bientôt le plaisir de vous revoir ! Avec vos qualités de conteurs, nous serons heureux de vous entendre raconter les péripéties de votre grand périple.
    Bises à tous deux.

  8. Mathieu

    on

    Reply

    Trop bien ce coin d’Italie ! Outre les supers moments passés ensemble, on se rappellera des façades colorées, des volets verts à persienne, du gorgonzola, des apéros à l’huile d’olive, du bel accent italien, de la chaleur et des routes escarpées ! ça donne envie de découvrir le reste du pays. Merci pour l’initiation au cyclo, je crois qu’on est accro !
    Bon retour à Toulouse, vous êtes trop forts !
    A très vite !

  9. Emilie Courrege

    on

    Reply

    Votre experience du tour du monde à vélo était juste magnifique! Bravo à vous 2! Et BIENVENUE CHEZ VOUS!

  10. Les C

    on

    Reply

    Encore une fois, vos photos sont vraiment belles ! Ça devait être chouette de rouler en famille. Bonnes retrouvailles et régalez vous de bises, de câlins avec les gens que vous aimez (et de fromages et barbecues aussi !). Vos articles qui nous ont fait rêver et qui nous ont permis de partager un peu de votre route vont nous manquer. A la prochaine pour se faire des bonnes bouffes ! Le menu établi nous fait déjà saliver. Bisous bisous

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *